top of page

l'orgue fête Noël:  21.12.2016

2017

"autour de l'orgue" 2017

une semaine pour la pratique amateur 

14.05.2017   concert chœurs et orgue

Une belle ouverture de la saison, et ce qui plus est, non seulement le Jour de l'Orgue en France, mais aussi l'annonce de la nomination de Guillaume Prieur comme titulaire de l'orgue de Charolles !

Au programme nous avions  les trois chœurs de "Charolles ou presque"

  • la Clé des Chants (dir. B. Auzas)

  • le Petit Choeur de Viry-Charolles (dir. M. Carver)

  • Vocalise (dir. J. Balaguer)

dans le Gloria de Vivaldi (l'extrait tant aimé) - deux chorales harmonisées par J.S.Bach - le choeur "Halleluja" du "Messie" de Haendel (avec d'autres pièces chantées en petite formation), en alternance avec de l'orgue (sans commentaire!).

Bertrand Auzas fait répéter ...
la Clé des Chants
et le Petit Chœur de Viry
Vocalise ...
avec Joaquin Balaguer
le raccord ...
puis le concert
Guillaume Prieur à l'orgue

17 et 18.05.2017   auditions publiques 

17.05.2017 :  Une journée de travail des classes d'orgue des Conservatoires de Mâcon et de Chalon-sur-Saône (professeur:  Guillaume Prieur).  Tout en préparant l'audition du soir, les élèves (de tous âges) ont reçu la visite (en quatre groupes) des élèves de la classe de piano de l'Ecole de Musique de Charolles avec leur professeur Pascale Perray.  Ils ne faisaient qu'observer ...  et écouter les différents timbres.  Une "mise en bouche" pour une prochaine visite, le 21 juin, où ils ont fêté la Musique en jouant chacun quelques mesures d'une pièce préparée.  L'enthousiasme était au rendez-vous !

Le soir, pour l'audition, nous étions en petit comité.  Les Charolais ne sont pas encore habitués, semble-t-il, à l'idée qu'un concert d'amateurs puisse apporter de grandes joies.  Cela viendra!  Pour nous, qui avons assisté, c'était un très beau moment.  Dumont, Buxtehude, Pachelbel, F.Couperin, J.S.Bach, C.P.E.Bach ...  étaient de la soirée. 

d'abord, s'habituer à cet orgue
sous l'oeil des jeunes pianistes
un (très) jeune organiste ...
l'orgue, cela laisse songeur !
quelques explications
lors de l'audition, belle prestation

18.05.2017:  Seconde journée de travail, cette fois pour les classes d'orgue du Creusot et de Montceau-les-Mines (professeur:  Pascal Sabot).  Enthousiasme au contact de cet instrument - à tel point que certains, venus juste pour essayer le temps de leur cours, ont décidé de jouer le soir après tout.  Le public - plus nombreux que la veille - a été particulièrement sensible aux commentaires très intéressants de Pascal Sabot.

19.05.2017   concert d'orgue

"jeune soliste"

Vient un moment où la pratique amateur a atteint un beau niveau.  Elle se trouve confrontée alors à un choix décisif, que ce soit en pilotage d'avion, en pâtisserie, en musique ...   Garder cette activité comme loisir ou en faire son métier ?  avec les grandes joies mais aussi les grandes contraintes que cela impose ?

C'est ainsi que cette semaine "Autour de l'Orgue" se devait de nous conduire vers la vie professionnelle et c'est Sylvain Moreau qui nous a incarné de façon émouvante ce "grand virage".  Il entre dans la carrière avec générosité, fougue, prise de risques ...    Son programme illustrait à merveille la passion qui le conduit depuis ses débuts il y a 12 ans :  une passionnante et belle "Suite" composée d'un panachage de rubriques liturgiques (la "Messe des Couvents" de F.Couperin) et de pièces tirées (et arrangées par lui) des opéras de Lully.  (Ce mélange est moins saugrenu qu'il ne pourrait paraître, car on connaît la grande influence qu'eut sur la musique d'église l'opéra au Grand Siècle.)  Un beau toucher, une technique à l'épreuve des difficultés du programme, la volonté affirmée de montrer autant que possible les possibilités de registration quasi infinies de l'orgue de Charolles.

Le public ravi y a trouvé pleinement son compte.  Ajoutons que l'émotion a redoublé à l'annonce, lors des tout dernières salutations, de la présence du professeur de Sylvain Moreau, Michel Louet (connu des Charolais depuis son "Concert du Marché" en 2016).

prise de contact avec l'orgue
...  avec l'aide du professeur
Sylvain Moreau avec Michel Louet

20.05.2017   présentation de l'orgue

en musique

Le « Roi des instruments » (d’après W.A.Mozart) est une machine étonnante qui peut tout dire.  A découvrir en regardant, en écoutant, en posant des questions ...

Une soixantaine de visiteurs ont pu entendre une grande diversité des sons provenant non seulement des 27 "jeux réels" de l'instrument mais aussi des multiples combinaisons possibles, décuplées encore par accouplements entre les différents claviers.  De brèves pièces du Grand Siècle - versets de messe de Lambert Chaumont - et d'autres de J.S.Bach ont permis d'apprécier ces timbres tantôt tendres et poétiques, tantôt éclatants.  Sans qu'on ait pu faire plus que donner un petit aperçu, tant les possibilités sont infinies.

Très peu de photos:  on ne peut pas être au four et au moulin !!

21.05.2017   concert "Carte blanche à ..."

Voici le seul concert rescapé de l’ancienne programmation, celle « d’avant l’orgue ».  C’est le rendez-vous annuel « Carte blanche à … » qui accueille des étudiants en fin de parcours du Département de Musique Ancienne du CNSMD de Lyon, célèbre pour la magnifique qualité des musiciens qu’il produit.  Nos photos vous laissent deviner la beauté de la Salle d’Appat du Prieré (clunisien) de Charolles:  l’acoustique est de la même qualité.

Les cinq musiciennes de  de l'ensemble l'Archivolte (Cécile Desier violon baroque, Marie Lerbret flûte à bec, Louise Bouedo-Mallet viole de gambe, Anne Duchêne violoncelle baroque et Mathilde Blaineau clavecin) nous ont emmenés pour une soirée imaginaire à Leipzig en 1730, au Café Zimmermann où J.S.Bach et Telemann se détendaient en musique en compagnie de leur famille et leurs amis musiciens.   Fraîcheur, sensibilité, générosité, force d'expression, maîtrise technique, ensemble parfait, beauté des sons ...  tous les ingrédients d'une belle soirée y étaient et nous avons pu comprendre encore une fois pourquoi le Conservatoire National Supérieur de Lyon est renommé pour la qualité des musiciens qu'il produit.  Les mélomanes charolais étaient sous le charme !

accord ...
raccord ...
Marie Lerbret présente les oeuvres
Anne Duchêne
Louise Bouedo-Mallet
Cécile Desier
Mathilde Blaineau
sous le charme

les "journées de l'orgue de Charolles"  

5 - 6 ...  puis 7 - 8 - 9 juillet 2017 

un lancement réjouissant

Mettre en valeur notre orgue enfin là - c'est notre objectif statutaire.  Nous avions donc beaucoup réfléchi à la façon de procéder.

Déjà, en 2016, les "Concerts du Marché", détendus et festifs, avaient attiré beaucoup de monde. Ces moments véritablement populaires étaient remarquables pour leur bonne tenue ("populaire" n'indique aucun laisser-aller !  la qualité de l'écoute avait été unanimement salué par les concertistes).  De nombreuses personnes avaient fait beaucoup de kilomètres pour assister : d'autres revenaient chaque semaine ...  

Mais, dans le droit fil de l'inauguration, nous souhaitions programmer un grand week-end dense, à "immersion totale" (dans l'écrin du paysage bocagé du Charolais-Brionnais qui rend Charolles une des plus merveilleuses destinations imaginables pour des vacances mémorables)No.

Inutile de commenter la qualité de "l'affiche", totalement "en phase" avec le profil musical somptueux de l'orgue de Charolles ...

Déjà, en amont de ces trois "Journées" ...  

le master class avec Freddy EICHELBERGER

ouvert aux organistes et clavecinistes : 

l’oeuvre pour orgue de J.H. d’Anglebert et L. Couperin à interpréter, « à improviser »

Les passionnés de la musique du XVIIème siècle n’auraient pas pu imaginer de sujet plus intéressant pour la (brève) master class de Freddy Eichelberger :  « autour de Louis Couperin » ( = d’Anglebert … l’ornementation à l’orgue … l’improvisation …)

Un point de départ essentiel (et absolument logique) était la constatation que Couperin et d’Anglebert, contemporains, devaient pratiquer le même langage musical.  Les œuvres pour clavecin de d’Anglebert étant chargées d’une ornementation redoutable, on ne peut guère imaginer de jouer Louis Couperin « tout nu » ainsi que les partitions semblent le suggérer.

Suivait, bien sûr, un tour d’horizon de l’ornementation française de l’époque, appliquée à des passages conjoints et autres motifs simples …  mais avec le toucher approprié.

Après quoi …  en route pour l’improvisation d’une Fantaisie à deux ou à trois voix avec des entrées fuguées (autant ornées que possible).  Freddy Eichelberger est un pédagogue génial et pour l'organisatrice qui assistait discrètement, c'était absolument fascinant.

Chapeau aux participants !  Au concert de fin de master class ils n’ont seulement joué du répertoire préparé …  mais improvisé pour les auditeurs.

Quant aux "Journées" proprement dites ...   

c'est par ici pour consulter le programme. 

Et plutôt que de vous donner d'innombrables photos de la même console sous les mêmes angles avec juste l'organiste qui change ...  voici plutôt des photos prises à d'autres moments.

Et comment oublier la fidèle équipe qui a assuré l'accueil du public et des musiciens ?

ils méritent bien leur propre galerie photo ...

les "concerts du marché"  

après une première saison plébiscitée ...

...  nous avons naturellement recommencé !  

Avec la même formule:  nous demandons à 8 concertistes confirmés et reconnus de proposer 40 minutes de musique allant "dans le sens du poil" de l'orgue de Charolles.  Avec une préférence marquée pour des pièces ne nécessitant pas une écoute "informée" - nous préférons des couleurs variées, des émotions faciles à saisir, tout ce qui peut faciliter la découverte de l'orgue pour des personnes venues par simple curiosité.

L'entrée a été de nouveau libre, afin de pouvoir rester simplement 10 minutes - plus si entente !

cliquer sur le nom de l'organiste

pour connaître

son programme !

les interprètes

le 12 juillet :    Letizia ROMITI    Alessandria (Italie)

le 19 juillet :    François CLEMENT    Clermont Ferrand

le 26 juillet :    Jean-Luc PERROT    Souvigny et Saint-Etienne

le 02 août :       Angèle DIONNAU    Créteil

le 09 août :       Daniel LEININGER    Strasbourg  

le 16 août :       Elisabeth GEIGER    Paris  avec Stéphanie PAULET (violon)

le 23 août :       Pastor DE LASALA    Sydney (Australie)

le 30 août :       François ESPINASSE    Lyon, Paris et Versailles

2017 s'est terminé en beauté ...

Les Amis de l’Orgue de Charolles l’avaient bien annoncé, non sans humour : 

le dernier concert de la saison 2017 étant prévu sans chauffage afin de garantir aux auditeurs les belles couleurs d’un instrument parfaitement juste, des précautions vestimentaires s’imposaient. 

les amis de l'orgue de Charolles, un concert du Marché 2017
les amis de l'orgue de Charolles, concert de Noël 2017
les amis de l'orgue de Charolles, le concert de Noël 2017 (Guillaume Prieur)

Un nombreux public (environ 225 personnes) a répondu présent afin de déguster le programme de Noël joué avec sensibilité et panache par le titulaire de Charolles (et également de la primatiale Saint-Jean de Lyon) Guillaume Prieur qui avait  accepté de relever le défi du froid (non encore extrême mais éprouvant pour un concertiste).

les amis de l'orgue de Charolles, le concert de Noël 2017 (Guillaume Prieur)

Son jeu raffiné dans les pièces plus intérieures (Titelouze), sa démonstration magistrale des riches timbres de l’instrument (Storace, Buxtehude), sa virtuosité dans les célèbres noëls variés (Dandrieu et Daquin) ont enchanté les amateurs.

Une surprise, et de taille, pour l’artiste :  la présence au milieu du public de Quentin Blumenroeder, facteur de l’orgue de Charolles, venu montrer à sa mère pour la première fois ce chef d’œuvre ...   

Tous ont ensuite trouvé avec plaisir, sur le parvis, un réchauffement de saison grâce au vin chaud proposé par l'Association.

Et après l'effort, le réconfort:  les pizzas admirables et goûteuses de chez Lilou !

les amis de l'orgue de Charolles, le concert de Noël 2017 (Guillaume Prieur)
les amis de l'orgue de Charolles, le concert de Noël 2017 (Guillaume Prieur)
bottom of page