top of page

2014

élodie soulard était à charolles

05.10.2014

 

 

 

 

UN RECITAL D'ACCORDEON CLASSIQUE ... TONIQUE !

 

 

Annoncée avec impatience par les Amis de l’Orgue, Elodie Soulard était en concert à Charolles le 5 octobre, dans la Salle d’Apparat du Prieuré.  Les mélomanes qui l’y attendaient savaient quel était son parcours, en particulier depuis qu’en 2012 elle a été programmée pour quatre concerts dans le cadre du Festival Radio-France Montpellier.

 

Ils ont découvert une artiste jeune et discrète, qui paraissait presque plier sous le poids de son accordéon.    Mais cette apparente fragilité ne pouvait cacher la force d’une nature hors pair.  Il convient de saluer la remarquable diversité d’un programme qui permettait de goûter des styles nombreux, des émotions contrastées.  Au cours du concert furent données des œuvres de tous les styles :  depuis une Suite anglaise de J.S. Bach, dont la limpide exigence polyphonique fut pleinement servie, jusqu’à la transcription de la 15ème Rhapsodie hongroise de F. Liszt, terrifiant catalogue des ressources quasi illimitées d’un instrument finalement ... peu connu.  Parmi les autres œuvres entendues, un Andantino de L. Boëllmann apportait comme une consolation aux cœurs blessés, mais sans sensiblerie aucune, suivi d’une brillante Valse sentimentale de F. Schubert, d’une magnifique vitalité rythmique.

 

Assumant brillamment ce programme de la plus haute virtuosité, Elodie Soulard a réussi un autre tour de force, celui de le donner avec sensibilité et générosité.  C’est loin d’être toujours le cas dans des programmes d’une telle technicité et l’intensité de l’écoute des auditeurs a été une belle réponse au cadeau qui leur était fait.  L’interprète s’est dite honorée que le petit « orgue à bretelles » soit invité pour soutenir le futur orgue de Charolles, redoublant ainsi la joie de l’auditoire.

 

 

 

 

le voyage d'orgues à haguenau

04-06.11.2014

 

 

UNE SORTIE ARDEMMENT ATTENDUE ...

 

 

Notre voyage en Alsace,

et tout particulièrement notre visite à la Manufacture Blumenroeder

où se construit l'orgue de Charolles

a été passionnant ...

 

 

Suivez le récit succinct de nos aventures

sur le blog   « l’orgue de charolles »

 

"à la venuë de noël"

28.11.2014

Une très belle soirée donc.  Signalons enfin le grand intérêt, pour ceux qui avaient pris le programme proposé comme à chaque concert par les Amis de l’Orgue de Charolles, du joli texte brossant un tableau du monde pittoresque des « pastorales » et des noëls populaires provençaux.  Le concert s’est terminé par des applaudissements très nourris et des bis - et par un vibrant hommage d’André Gabriel au futur orgues, soulignant son apport à la vie des Charolais. 

 

La belle voix juste et agile de Petra Ahlander a conquis l’auditoire qui découvrait les affects contrastés de Viadana et Mazzocchi, compositeurs du XVIème siècle italien finissant.  Luc Antonini à l’orgue est sorti un temps de son rôle d’accompagnateur-continuiste parfait pour offrir des variations virtuoses sur le traditionnel « A la venüe de Noël ».  Quant au tambourinaïre André Gabriel, il sait rendre expressif le galoubet (instrument qu’on aurait pu croire dépourvu de flexibilité sonore, tellement sa tessiture est aigue).  C’est un exploit aussi remarquable que la vélocité spectaculaire qui lui a gagné le sobriquet de « Paganini du galoubet » dans le monde de la musique provençale.

 

GALOUBET, VOIX ET ORGUE

 

 

En ouverture de la saison charolaise des concerts de Noël, nous avons proposé, le vendredi 28 novembre, une soirée en compagnie de Petra Ahlander (soprano), André Gabriel (galoubet-tambourin) et Luc Antonini (orgue positif).

 

La chaleur - au figuré, mais également au propre, d’autant plus appréciée que le grand froid du concert de Noël 2013, donné dans l’église glaciale tout juste ouverte après une très longue fermeture pour travaux, est resté dans tous les esprits - et la poésie étaient les maîtres mots d’un programme allant du grand classique J.S. Bach aux noëls si populaires du provençal Saboly. 

 

par ici pour plus de photos,

notamment des instruments ...

bottom of page